États-Unis : Tué par balle à son anniversaire

Ce mardi 27 avril 2021, en Floride, la police recherchait des informations sur la fusillade ayant entraîné la mort d'un enfant de trois ans qui fêtait son anniversaire lors d'un goûter avec sa famille.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Comment se sont déroulé les faits ? 

Depuis ce mardi 27 avril, la police de Miami, recherche activement des informations sur le meurtre du petit Elijah, trois ans. En effet, c’est ce samedi 24 avril que les faits ont eu lieu, dans la banlieue de Miami. Le petit garçon fêtait son anniversaire avec sa famille lors d’un goûter quand le feu a été ouvert. Selon la police, des individus équipés de plusieurs armes semi-automatiques ont tiré sur la maison, alors que ses parents et d’autres membres de sa famille étaient dans le jardin. Une balle perdue aurait alors touché l’enfant qui, après avoir été transféré à l’hôpital, a malheureusement succombé des suites de ses blessures.

Que se passe-t-il alors actuellement ? 

À présent, la police tente de trouver et d’arrêter les suspects. Afin d’y parvenir, une prime de 15 000 dollars a été mise en place pour toutes les personnes qui auraient des informations supplémentaires concernant cette fusillade. Une femme âgée de 21 ans a également été blessée dans les rafales de tirs et est en ce moment en train de se rétablir.

Lundi 26 avril 2021, un rassemblement a eu lieu devant la maison du petit garçon. Un participant a déclaré à CBS Miami : « Les cercueils deviennent de plus en plus petits. » En effet, au début du mois d’avril, Jaslyn Adams, une fillette de sept ans, avait été abattue dans la file d’attente d’un McDrive de Chicago après qu’un individu ai ouvert le feu sur le véhicule dans lequel elle était. 

La propriété et le port d’armes à feu fait partie des sujets les plus débattus aux États-Unis. De plus, une étude publiée en 2018 par la revue Pedatric affirme que la mort par balle est la troisième cause de décès des enfants américains.

(Wakil Kohsar / AFP)

Afghanistan : les Etats-Unis décollent, Kaboul et l’Afghanistan plongent

Le 14 avril dernier, Joe Biden affirmait, la mise en action du projet Doha, selon lequel plus aucun soldat américain ne serait en Afghanistan à la date symbolique du 11 septembre. Selon Etats-Unis, ils ont rempli leur mission qui était d’assassiner Oussama Ben Laden, commanditaire des attentats de 2001. Le retrait des troupes n’était pas sans compter la menace d’une résurgence des talibans dans le pays. Maintenant que le gendarme américain s’est retiré, la situation préoccupe la communauté internationale et la prise de Kaboul est alarmante.

Laisser un commentaire

Gérer mes cookies
Des cookies sont utilisés sur ce site Web. Ceux-ci sont nécessaires au fonctionnement du site Web ou nous aident à améliorer le site Web.
Accepter tout les cookies
Enregistrer la sélection
Paramétrer
Paramètres individuels
Ceci est un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essentiel (1)
Les cookies essentiels sont nécessaires pour la fonctionnalité de base du site Web.
Afficher les cookies