États-Unis : l’invasion de milliards de cigales

Une invasion d'insectes semble toucher une partie des États-Unis. Il s'agirait de milliers de milliards de cigales.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Ce week-end, c’est dans une ville près de Washington que l’on a pu observer les insectes. Il ne s’agit non pas de milliers ou encore de millions mais de milliers de milliards de cigales. Plusieurs catégories existent, celles qui apparaissent chaque été et celles qui ont un long cycle. Dans le cas présent, il s’agit des « Brood X », celles qui apparaissent chaque été. De sortie tous les 17 ans, elles ont été aperçu sur les arbres et les clôtures. Les températures ayant baissé, elles devraient hiberner avant l’invasion le week-end prochain. De plus, on compte une quinzaine d’États parmi les concernés, New-York en fait partie.

La situation est-elle dangereuse ? 

L’on pourrait se demander si l’invasion de milliards d’insectes ne serait pas une situation à haut risque ?

Contrairement à ce qu’on peut croire, les cigales sont inoffensives, rien à voir avec les sauterelles qui à elles seules détruisent des hectares de cultures. Selon les scientifiques, il s’agit d’un cycle naturel « lorsque les œufs éclosent, les nymphes vont tomber sur le sol et s’y enfouir ainsi elles commenceront leur vie dans l’obscurité, sous terre et reviendront dans 17 ans« .

400.000 cigales par hectare voire plus

Certes, les cigales sont inoffensives contrairement à d’autres insectes mais, elles sont problématiques. En effet, lorsque les femelles pondent dans les arbres, elles ont tendance à aspirer la sève et cela fragilise les arbres. En outre, il existe des produits qui servent à protéger ceux-ci. Il faut également faire attention au sol glissant car si les cigales ?

Gestion6 – Avis gestion6

Le service gestion6 est un service de création sur mesure et de gestion de site internet, qui est destiné aux professionnels n’ayant ni le temps ni parfois les connaissances pour s’occuper de leur site.

(Wakil Kohsar / AFP)

Afghanistan : les Etats-Unis décollent, Kaboul et l’Afghanistan plongent

Le 14 avril dernier, Joe Biden affirmait, la mise en action du projet Doha, selon lequel plus aucun soldat américain ne serait en Afghanistan à la date symbolique du 11 septembre. Selon Etats-Unis, ils ont rempli leur mission qui était d’assassiner Oussama Ben Laden, commanditaire des attentats de 2001. Le retrait des troupes n’était pas sans compter la menace d’une résurgence des talibans dans le pays. Maintenant que le gendarme américain s’est retiré, la situation préoccupe la communauté internationale et la prise de Kaboul est alarmante.

Laisser un commentaire

Gérer mes cookies
Des cookies sont utilisés sur ce site Web. Ceux-ci sont nécessaires au fonctionnement du site Web ou nous aident à améliorer le site Web.
Accepter tout les cookies
Enregistrer la sélection
Paramétrer
Paramètres individuels
Ceci est un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essentiel (1)
Les cookies essentiels sont nécessaires pour la fonctionnalité de base du site Web.
Afficher les cookies