COVID-19 : L’été sous les côtes Espagnoles serait-il menacé par l’arrivée du nouveau variant Delta ?

A medical worker administers a dose of the "Comirnaty" Pfizer-BioNTech COVID-19 vaccine to a patient at a coronavirus disease (COVID-19) vaccination center installated in front of Paris town hall, France, July 7, 2021. REUTERS/Sarah Meyssonnier
Alors que la vie avait repris des airs d’avant Covid-19, l’arrivée du variant Delta pourrait nous mettre un coup au moral.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Qu’est-ce que le variant Delta ou plutôt «variant Indien» ?

Ce dernier a été découvert pour la première fois en octobre dernier à Nagpur, la troisième plus grande ville d’Inde. Le variant Delta est en fait une mutation du virus responsable de cette pandémie mondiale de la COVID-19 : le Sars-CoV-2. La particularité de ce variant est qu’il est bien plus redoutable que les autres variants que nous avons vu passer comme le variant Anglais. Le pourcentage de contamination au COVID-19 dû au variant Delta s’élève à plus 60 %, ce qui est bien plus inquiétant, d’où tout cet engouement face à ce nouveau variant.

La situation sanitaire en Espagne

En Espagne le variant Delta a soulevé une grosse vague de contaminations. Le gouvernement, sous le feu de l’action à pris des restrictions de dernières minutes : seuls les établissements en plein air peuvent ouvrir, tous les autres établissements comme les bars et boîtes nuit ont été contraints de fermer face au risque que présente ce nouveau variant pour évider une propagation encore plus inquiétante.

La position des pays frontaliers ?

Le Portugal étant le premier pays frontalier de l’Espagne, il se retrouve dans la même situation que ce dernier. Contrairement à leur voisin espagnol, ils ont tout de suite eu le réflexe de ralentir les déplacements en remettant en place le couvre-feu dans les 45 municipalités portugaises y compris ses capitales Lisbonne et Porto.

Quant à la France, hier, le jeudi 8 juillet le secrétaire d’État des affaires Européennes, Clément Beaune a déclaré qu’il invite tous les Français n’ayant pas encore réservé leurs vacances d’été d’éviter au plus L’Espagne et le Portugal, pour une question de prudence.

Au vu de cette situation le gouvernement français n’exclut pas la possibilité d’un quatrième confinement dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Gérer mes cookies
Des cookies sont utilisés sur ce site Web. Ceux-ci sont nécessaires au fonctionnement du site Web ou nous aident à améliorer le site Web.
Accepter tout les cookies
Enregistrer la sélection
Paramétrer
Paramètres individuels
Ceci est un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essentiel (1)
Les cookies essentiels sont nécessaires pour la fonctionnalité de base du site Web.
Afficher les cookies