La Covid à la mode

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Voilà un an que le virus Covid 19 sévit dans le monde, paralysant la vie de tout un chacun. Les vies humaines succombant à la maladie s’élèvent par millions et les dégâts s’étendent également à l’échelle économique, sociale et humaine. Beaucoup d’entreprises ont fait faillite, des start-up ont fermé et des milliers d’employés ont été mis au chômage partiel. Bien que le gouvernement français ait mis en place des aides financières pour limiter les risques de crise économique, les principaux secteurs industriels français ont été lourdement impactés.

Le luxe à la française

La France détient la plus grande capitale de la mode et le luxe à la française est convoité partout à l’étranger. L’industrie de la mode représente une importante partie des parts de marché françaises car ce sont des marques de luxe françaises qui dominent le marché du luxe mondial. Mais puisque la Covid-19 a d’abord touché la Chine, principal exportateur textile du monde, le luxe français en a par conséquent empati. Comme tous les magasins qui ne sont pas de première nécessité, les magasins de prêt à porter et de luxe ont été très régulièrement fermés et lorsqu’ils restaient ouverts, la plupart d’entre eux ne remplissaient pas leurs chiffres d’affaires. Les potentiels clients se retrouvent confinés, les magasins doivent limiter le nombre de personnes dans leurs enseignes, l’économie mise à mal, les industries produisent moins et font moins de bénéfices. De plus, les événements de mode comme la très attendue fashion week de Paris ont été reportés à plusieurs reprises.

Stratégies de sauvetage

Face à cette situation de crise les grandes marques de luxe et de prêt-à-porter doivent rapidement trouver des alternatives à leur baisse de profit. Bien que les magasins soient difficilement accessibles et que les événements d’exposition de mode soient annulés, les réseaux sociaux se trouvent être de bonnes solutions pour garder l’intérêt du public. Ainsi, des boutiques en ligne, ventes privées et des expositions sont régulièrement proposés sur les différents réseaux sociaux. Voyant le potentiel d’internet et du retour positif de la communauté, les enseignes de mode sont allées encore plus loin en organisant des concerts, des défilés et des séances photos pour satisfaire au mieux les internautes durant cette période difficile. Les effigies des grandes enseignes se sont servies de leur influence pour continuer de diffuser l’image de la marque sur internet. Il est vrai que le secteur de la mode connaît des temps durs, mais elle montre déjà une forte adaptabilité à la situation, et se sert des contraintes du quotidien pour relancer son industrie. Les masques par exemple sont devenus une cible d’exception pour les marques de luxe qui vont convertir ces bouts de tissus désagréables en véritable accessoire de mode. Le luxe français n’a pas dit son dernier mot.

Laisser un commentaire

Gérer mes cookies
Des cookies sont utilisés sur ce site Web. Ceux-ci sont nécessaires au fonctionnement du site Web ou nous aident à améliorer le site Web.
Accepter tout les cookies
Enregistrer la sélection
Paramétrer
Paramètres individuels
Ceci est un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essentiel (1)
Les cookies essentiels sont nécessaires pour la fonctionnalité de base du site Web.
Afficher les cookies